Quand l’assurance de dommages-ouvrage prend-elle effet ?

Assurance dommage ouvrage

Publié le : 04 février 20228 mins de lecture

Ça y est ! Le moment de réaliser vos rêves est arrivé. Vous allez enfin pouvoir construire votre petit nid d’amour. Avant d’entamer les travaux, vous devez impérieusement vous souscrire une assurance de dommages-ouvrage. Envie d’en savoir plus sur ce sujet ? voici quelques notions sur les assurances de dommages-ouvrage.

Assurance dommages-ouvrage : c’est quoi exactement ?

Une assurance dommages-ouvrage est une assurance sur laquelle un maître d’ouvrage, notamment un particulier, doit se souscrire avant d’entamer la construction ou la rénovation de sa maison. Cette assurance aide un autrui à avoir un préfinancement des dommages de la nature décennale. En réalité, elle permet d’octroyer un remboursement de réparations portant une garantie décennale, sans être obligés d’attendre un verdict de la justice statuant sur les responsabilités de chaque personne. De ce fait, l’assureur de dommage ouvrage peut bénéficier d’une garantie pour recouvrir l’indemnité qu’il a versé au maître d’ouvrage, vis-à-vis des fonctions que ce dernier a réalisé. C’est une tâche très importante pour tous ceux qui veulent construire. Surtout pour le maître d’ouvrage étant donné qu’en cas de non-souscription à cette assurance, vous allez non seulement attendre longtemps avant d’obtenir une indemnisation des éventuelles malfaçons. Mais il se pourrait également qu’en cas de revente de votre maison dans les dix années qui suivent après son achèvement, le maître d’ouvrage va être obligé de porter garant face au nouvel acquéreur de la maison tout en portant en lui toutes les responsabilités des éventuelles conséquences. Voilà pourquoi, un entrepreneur refuse d’exécuter un contrat sans assurance de dommages-ouvrage. Il essaye de se protéger pour ne pas porter le chapeau dans des éventuels dangers et incidents inattendus pouvant frapper la maison dans les dix années qui se succèdent après l’achèvement de la construction. Pour voir plus d’information sur ce sujet, veuillez visiter ce lien

À explorer aussi : Comment assurer votre maison en construction ?

À quel moment l’assurance de dommages-ouvrage prend-elle effet ?

L’assurance dommages ouvrage commence à partir du moment où la garantie de parfait achèvement est expirée. Pour ceux qui ne connaissent pas le principe de la garantie de parfait achèvement, sachez que c’est une garantie que le constructeur est obligé de tenir comme caution d’un achèvement fiable. De ce fait, il est responsable de réparer toutes les défaites survenues à la maison qui n’étaient pas dues à la dégradation des matériaux. Ces dommages intervenus doivent être inclus dans une notification écrite afin d’établir une réception. En effet, l’assurance de dommages-ouvrage se fixe une année après la réception et s’expire après une durée de 9 années qui est la même durée d’expiration pour une garantie décennale. Néanmoins, elle peut être utilisée en amont pour payer certaines réparations nécessaires dans des moments telles que :

– Avant la réception des travaux, si la mise en demeure ne s’était pas avérée fructueuse, le contrat de louage d’ouvrage conclu avec le constructeur peut être résilié pour inexécution ;

– Après la réception des travaux, notamment avant l’expiration du délai d’un an de la garantie de parfait achèvement, si la mise en demeure ne s’était pas avérée fructueuse, dans la raison où l’entrepreneur n’a pas exécuté à la norme ses obligations, ou dans le cas d’un désaccord sur les travaux voire un dépassement du délai fixé.

Comment une assurance dommage-ouvrage fonctionne-t-elle ?

Une assurance dommage ouvrage fonctionne suivant une réglementation bien précise. Selon la loi, un assureur dispose d’un délai qui ne dépasse pas soixante jours maximum pour notifier à l’assuré sa décision. Ce délai est compté à partir de la réception de la déclaration d’un sinistre. Dans le cas où l’assureur approuve la mise en jeu des garanties, il doit par la suite présenter une offre d’indemnité dans un délai n’excédant pas quatre-vingt-dix jours à partir de la réception de déclaration du sinistre. Il est à noter que cette indemnité peut être utilisée pour régler les travaux de réparation des dommages. Si les deux partis s’entendent sur cet accord, c’est-à-dire si l’assureur accepte l’offre d’indemnisation, il doit verser la somme dans un délai de quinze jours. Par malheur où le délai n’a pas été respecté ou si l’assuré n’approuve pas l’indemnité en la jugeant insuffisante, il peut toujours avancer les dépenses adéquates à la réparation des dommages, mais il doit impérativement informer l’assureur. De ce fait, la somme versée par l’assureur est majorée d’un intérêt équivalent au double du taux de l’intérêt légal. Néanmoins, certaines situations permettent à l’assureur de retarder sa proposition d’indemnité. À cas où il y aurait une indisposition exceptionnelle due à une intempérie ou autre importance sinistre, l’assureur peut demander à l’assuré un accord d’un délai supplémentaire pour pouvoir établir son offre d’indemnité. Tout de même, il faut noter que les raisons valables doivent strictement provenir d’un ordre technique, et surtout la proposition doit être plus motivante par rapport à celle d’avant. Quoi qu’il en soit, ce nouveau délai supplémentaire ne doit pas dépasser un délai de cent-trente-cinq jours. Il est également bon à savoir que la souscription à l’assurance de dommages-ouvrages peut être faite auprès d’un assureur de votre choix. En effet, vous devez vous adresser à nombreuses compagnies pour mieux choisir celle qui vous fournira une meilleure garantie.

Comment faire pour bien choisir son compagnie d’assurance ?

Rien de mieux que d’être assuré par une compagnie d’assurance pour se protéger contre les sinistres, mais comment faire pour choisir la meilleure assurance ? Pour choisir la bonne assurance, il est important de prendre en considération vos points. Pour ce faire, vous devez d’abord déterminer vos besoins. Car les personnes ayant des besoins très spécifiques ou des besoins particulières auront une assurance plus chère. Vous devez évaluer votre assurance actuelle pour voir si vous avez vraiment besoin de changer. Vous pouvez également utiliser un comparateur d’assurance ou demander conseil à un professionnel. Il faut ensuite évaluer les garanties et prestations du contrat. Ensuite, il faut vérifier le remboursement par l’assurance de certaines prestations. Également suggéré de modifier son contrat selon vos besoins. De plus, vous pouvez visiter des sites de comparaison pour faire vos sélections. Ainsi, grâce à des comparateurs en ligne, vous pouvez voir tous les offres proposes par les compagnies d’assurance dommage ouvrage.

Plan du site